La date/heure actuelle est Dim 28 Fév - 13:46

Chinastral Contes et Légendes de la Chine ancienne

  • Sujets
  • 05082020
    .
    PARTIE I

    L'ombrelle de soie du Lac de l'Ouest s'ouvre comme un paon qui fait la roue. Elle devient une canne ronde qui se divise en trente-deux tiges mobiles lorsqu'elle se referme. Elle s'ouvre et se ferme très facilement. Le genre de bambou qui en forme l'armature est originaire du Jilongshan.
    Le Jilongshan se trouve sur le cours inférieur du Fuchunjiang. Au milieu du fleuve, en face du Jilongshan, il y a une barre alluviale qui s'appelle Dongzhousha. Dans des temps très anciens, le Jilongshan n'existait pas et Dongzhousha était isolé...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 19
  • 06082020
    .
    PARTIE I

    Lu Ban, grand maître des charpentiers, trouva si beau le paysage de Hangzhou et de ses environs, le Lac de l'Ouest en particulier, qu'il fit venir sa soeur du Shandong à Hangzhou.
    Un jour que Lu Ban et sa soeur faisaient une promenade au bord du lac, le soleil brillait de tout son éclat et la surface de l'eau en reflétait les rayons lumineux, les pêchers fleurissaient sur le Baidi (Digue de Bai Juyi) et les saules verdoyaient sur le Sudi (Digue de Su Dongpo). Ils marchèrent tout en admirant le paysage et arrivèrent sans s'en apercevoir...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 16
  • 06082020
    .
    PARTIE I

    Il y avait une fois un forgeron du nom de Zhang Xiaoquan qui, ayant vexé un grand despote local, se vit obligé de quitter son pays natal; il conduisit alors ses trois fils à Hangzhou pour s'y établir.
    Les membres de la famille de Zhang Xiaoquan étaient tous forgerons de père en fils. Lui même avait commencé à exercer le métier familial à l'âge de seize ans. Doté d'un esprit vif et d'une grande habileté manuelle, il se montra rapidement très capable, qu'il s'agît de la fonte, de l'affinage ou du forgeage, il surpassa même son père...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 19
  • 05082020
    .
    PARTIE I

    Su Dongpo venait d'être nommé magistrat à Hangzhou. Depuis que cette nouvelle s'était répandue, chaque jour, les gens s'attroupaient devant la porte du Yamen dans l'espoir de voir l'affiche rouge où serait inscrite la date de son arrivée, et d'entendre les trois coups de canon qui salueraient Su Dongpo au moment où il monterait sur l'estrade du tribunal...
    Mais, ils avaient attendu en vain plusieurs jours de suite.
    Un jour, deux homme se querellèrent puis se précipitèrent vers le Yamen, ils frappèrent avec force le tambour...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 23
  • 06082020
    .
    PARTIE I

    Au delà de la porte Fengshan se trouve un monticule nommé "Tertre du Commandement". C'est là que jadis la Princesse aux Cent fleurs, soeur cadette de Fang La*, distribua les ordres d'attaque à ses femmes soldats.
    *(Fang La, mort en 1121 était le chef d'un soulèvement paysan à la fin de la dynastie des Song du Nord)

    La Princesse, à l'origine, ne s'appelait pas ainsi, c'était une jeune villageoise du district de Qingxi. Ni grosse ni maigre et ni trop grande ni trop petite, d'une taille parfaite, elle était belle comme...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 20
  • 05082020
    .
    PARTIE I

    Lorsque les troupes des Taiping attaquèrent Hangzhou pour la deuxième fois, elles assiégèrent la ville pendant deux mois de suite. Les soldats gouvernementaux des Quing, enfermés dans la cité et donc coupés de tout ravitaillement, avaient entièrement vidé la ville de céréales et auraient fouillé dans les trous de rats pour en découvrir un grain.
    La famine était insupportable et ils en souffraient tellement qu'ils enfoncèrent les portes des boutiques de sauces et de condiments, où ils dévorèrent tout: concombre salé, fromage de...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 19
  • 06082020
    .
    PARTIE I

    Sous la Dynastie des Qing, en l'an dix du règne de l'Empereur Xianfeng, Tianjing, capitale du Royaume céleste des Taiping (aujourd'hui Nanjing), fut prise en tenailles par deux groupes d'armées du gouvernement Qing, ceux du sud et du nord du Changjiang. La situation des Taiping était critique.
    Pour en sortir, l'armée des Taiping recourut à la tactique:
    "Encercler le royaume de Wei pour sauver le royaume de Zhao"*

    *A l'époque des Royaumes combattants, en l'an 353 avant J.-C., l'armée du royaume de Wei encerclait...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 18
  • 05082020
    .
    L'Homme Compatissant
    Une fois, un homme prit une tortue. Il voulait en faire de la soupe, mais il ne voulait pas qu'on pût dire qu'il avait tué un être vivant. Il alluma son feu et fit bouillir de l'eau dans une marmite.
    Ensuite, il posa une perche de bambou au-dessus de la marmite en guise de pont et fit à la tortue une promesse perfide:
    - Si tu arrives à traverser ce pont, je te laisserai partir librement.

    La tortue ne fut pas dupe du piège qu'on lui tendait. Elle ne voulait pas mourir. Aussi, tendant toute sa volonté, elle accomplit l'impossible...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 35
  • 05082020
    .
    L'Ane du Guizhou
    On n'avait jamais vu d'âne au Guizhou, jusqu'au jour où un excentrique imbu de nouveautés s'en fit amener un par bateau. Mais ne sachant à quoi l'employer, il le lâcha dans les montagnes.
    Un tigre, voyant cette créature d'aspect étrange, le prit pour une divinité. Caché dans la forêt, il se mit à l'observer, puis s'aventura hors des taillis, restant pourtant à distance respectueuse. Un jour, l'âne lança un long braiment; le tigre, terrifié, se sauva à toutes jambes. Mais il revint jeter un regard et se dit que cette divinité n'était pas si terrible...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 28
  • 05082020
    .
    Le Guérisseur de Bosses
    Il y avait une fois un médecin qui se flattait de pouvoir guérir les bossus.
    - Qu'un homme soit courbé comme un arc, comme une écrevisse ou comme un cerceau, pourvu qu'il s'adresse à moi, en un jour, je le remets droit, disait-il
    Un certain bossu fut assez crédule pour ajouter foi à ce boniment et s'adressa à lui pour être débarrassé de sa bosse.

    Le charlatan prit deux planches, fit coucher le bossu sur celle qu'il avait posée sur le sol, le recouvrit de la deuxième puis, montant sur cette planche, il piétina son patient...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 31
  • 05082020
    .
    Les Comptes du Batelier
    Aizi vit un jour un piéton offrir cinquante sapèques à un batelier, en lui demandant de le conduire de Lüliang à Pengmen.
    Le batelier lui dit :
    - Pour quelqu'un qui ne transporte pas de marchandises, le prix est d'ordinaire de cent sapèques. Mais comme il faudrait que je paye un homme cinquante sapèques pour hâler mon bateau de Lüliang à Pengmen, je ne vous en demanderai que cinquante si cela vous va de hâler mon bateau jusqu'à Pengmen!

    La Cotte de Mailles
    Le Roi Jing aimait fort à guerroyer, et bien...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 31
  • 05082020
    .
    La Bécassine et la Palourde
    Sur la plage, une grosse palourde entrouvre sa coquille pour s'exposer aux rayons du Soleil. Une bécassine vient à passer, allonge son bec, voulant goûter à la chair savoureuse du mollusque, lequel aussitôt se referme.
    Le bec se trouve pris et l'oiseau, pour se dégager, s'épuise en efforts inutiles.

    De son côté, la palourde, pendue au bout du bec ne peut s'en aller.

    Et toutes deux restent là, immobilisées. Elles en viennent à susurrer leur dispute.

    L'échassier dit:
    - S'il ne pleut ni aujourd'hui...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 37
  • 05082020
    .
    Peindre des Fantômes
    Le Roi de Qi demanda un jour à son peintre :
    - Dites-moi donc, ce qui est le plus difficile à peindre.
    - Ce sont les chiens et les chevaux, répondit l'artiste.
    Le Roi reprit :
    - Et ce qui est le plus facile à peindre ?
    - Ce sont les mauvais esprits, les fantômes, répondit le peintre sans hésiter. Les chiens et les chevaux, nous les voyons tous les jours, la moindre infidélité serait tout de suite remarquée, les fantômes, eux, n'ont pas de forme définie et personne n'en a jamais vu, donc ils sont plus faciles à peindre.

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 27
  • 05082020
    .
    La Perche dans l'Ornière
    Zhuangzi était un philosophe très pauvre. Un jour, il alla trouver l'Intendant du Fleuve pour lui emprunter des vivres. Celui-ci lui dit:
    - Volontiers, mon cher; mais attendez un peu. Quand j'aurai perçu mes redevances, je vous prêterai trois cents onces d'argent, cela vous va-t-il?
    Indigné, Zhuangzi lui répondit par la métaphore que voici :
    - Hier, alors que je me promenais, j'ai vu une perche dans une ornière desséchée. Dès qu'elle me vit, elle se mit à crier:
    - Respectable vieillard, je suis originaire de la mer de l'Est;...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 28
  • 05082020
    .
    La Lance et le Bouclier
    Il y avait autrefois un armurier qui vendait des lances et des boucliers.
    Il prit un bouclier et déclara :
    - Voilà mon bouclier; Il est si solide qu'aucune arme si tranchante soit-elle, ne saura le percer.

    Ensuite, il prit une lance et dit :
    - Voilà ma lance. Elle a une pointe si affilée qu'aucune arme défensive, si solide soit-elle, ne saura lui résister.

    Un homme de l'assistance que ces vantardises faisaient rire sous cape, se détacha du groupe et s'adressa au marchand :
    - A ce que vous dites, votre...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 28
  • 05082020
    .
    Le Prince qui aimait les Dragons
    Le Prince Ye était réputé pour avoir la passion des Dragons. Chez lui il en avait fait peindre sur les murs, gravés sur les piliers. Bref, sa maison était pleine de Dragons.
    Quand le véritable Dragon eut connaissance de ce fait, il descendit du ciel chez le Prince pour l'honorer en personne de sa visite. Il passa sa grosse tête par les croisées du sud, tandis que sa queue s'enroulait sur les croisées du nord.

    A ce spectacle, le Prince, au bord de la folie, s'enfuit le plus vite qu'il put.

    Ceci prouve que le...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 32
  • 05082020
    .
    Le Renard et le Tigre
    Le tigre ayant capturé un renard dans la forêt, voulut en faire son repas. Le renard, rusé compère, lui dit sans sourciller :
    - Tu ne dois pas me manger, je suis envoyé par l'Empereur du ciel pour être Roi chez les animaux. Il t'en cuira si tu désobéis aux ordres de l'Empereur Céleste.
    Vu la petite taille du renard, le tigre faisait peu de cas de ses vantardises.
    Le renard repris :
    - Si tu doutes de mes paroles, mets-toi derrière moi, nous allons faire un tour dans la jungle. Tu verras comment les animaux seront frappés de terreur...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 24
  • 05082020
    .
    Difficile à Satisfaire
    Un homme pauvre rencontra sur sa route un ancien ami. Ce dernier possédait une puissance surnaturelle qui lui permettait de faire des miracles.
    Comme l'homme pauvre se plaignait de sa vie difficile, son ami toucha du doigt une brique qui se transforma aussitôt en or. Il l'offrit au pauvre qui trouva que c'était trop peu.

    L'ami toucha un lion de pierre qui se changea en un lion d'or massif. Il l'ajouta à la brique d'or. Le pauvre trouva encore le cadeau insuffisant.

    - Que désires-tu donc de plus? Demanda le faiseur de...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 25
  • 05082020
    .
    Deux bonzes et un Pèlerinage
    Dans la montagne Emei, il y avait de nombreux monastères. Les bonzes des grands monastères étaient très riches et ceux des petits monastères, très pauvres.
    Un jour, un bonze d'un petit monastère vint rendre une visite dans un grand monastère, pour faire ses adieux, car il partait en pèlerinage à Putuo, une île de la mer de l'Est. Or Putuo est à trois mille lis de la montagne Emei; il faut gravir de hautes montagnes et traverser bien des fleuves pour s'y rendre. Ce voyage compliqué dure des mois et parfois même des années.

    Quand...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 23
  • 07082020
    .
    PARTIE I

    Dans l'Antiquité, il y avait à l'Est de la voie lactée une grotte où habitait un Dragon de jade couleur d'argent, et à l'Ouest un bois touffu dans lequel se cachait un Phoenix d'or multicolore.
    Ces deux voisins se rencontraient tous les matins à la sortie de leur maison. Un jour, l'un d'eux nageant dans l'eau, l'autre volant dans le ciel, ils arrivèrent sans s'en apercevoir à une île féerique. Par hasard, ils y découvrirent une pierre éblouissante. Le Phoenix d'or, très surpris, poussa un cri d'admiration:
    - Comme elle est...

    par blog - Commentaires: 0 - Vues: 54
 

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateur

blog

Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Légende
  • Nouveaux messages Nouveaux messages
  • Nouveaux messages [ Populaire ] Nouveaux messages [ Populaire ]
  • Nouveaux messages [ Verrouillé ] Nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
  • Pas de nouveaux messages [ Populaire ] Pas de nouveaux messages [ Populaire ]
  • Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ] Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Annonce Annonce
  • Note Note
  • Annonce globale Annonce globale