La date/heure actuelle est Jeu 22 Oct - 22:00

Tao Te King de Lao-Tseu

  • Sujets
  • 05122008
    Bonjour à tous,
    En cliquant sur ce lien vous pourrez télécharger gratuitement le Tao Te King, un très beau livre  qui vous plonge au cœur de la pensée chinoise…

    Tao Te King
    Le livre de la voie et de la vertu
    Composé le VI siècle avant l’ère chrétienne par le philosophe Lao-Tseu
    Traduit en Français, et publié avec le texte chinois et un commentaire perpétuel par Stanislas Julien, membre de l’ Institut et Professeur au Collège de France.
    Paris, imprimé par autorisation du Roi à l’Imprimerie Royale M DCCC XLII


    par le voyageur - Commentaires: 11 - Vues: 10010
  • 20072011
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


    Quelques aphorisme sur le Tao-Te-king,

    => Voir la Vidéo ci-dessous . . . . . . . .



    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 7309
  • 09062011
    Bonjour,
    Pour ceux qui ne connaissent pas le Tao Te King, nous vous présentons ici une des traductions des 81 chapitres issue du site taoteking.free.fr
    Vous pouvez mettre en réponse d'autres traductions pour comparer, ou simplement faire un commentaire ou donner  votre interprétation de tel ou tel chapitre


    "La voie qui peut être exprimée par la parole n'est pas la Voie éternelle ; le nom qui peut être nommé n'est pas le Nom éternel.
    (L'être) sans nom est l'origine du ciel et de la terre ; avec un nom, il est la mère de toutes choses.

    par Tchoungfou - Commentaires: 1 - Vues: 903
  • 09062011
    chapitre 2 extrait du site taoteking.free.fr

    "Dans le monde, lorsque tous les hommes ont su apprécier la beauté (morale), alors la laideur (du vice) a paru. Lorsque tous les hommes ont su apprécier le bien, alors la mal a paru. C'est pourquoi l'être et le non-être naissent l'un de l'autre.
    Le difficile et le facile se produisent mutuellement.
    Le long et le court se donnent mutuellement leur forme.
    Le haut et le bas montrent mutuellement leur inégalité.
    Les tons et la voix s'accordent mutuellement.
    L'antériorité et la postériorité sont la conséquence l'une...

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 704
  • 09062011
    chapitre 3 extrait du site taoteking.free.fr

    "En n'exaltant pas les sages, on empêche le peuple de se disputer.
    En ne prisant pas les biens d'une acquisition difficile, on empêche le peuple de se livrer au vol.
    En ne regardant point des objets propres à exciter des désirs, on empêche que le cœur du peuple ne se trouble1.
    C'est pourquoi, lorsque le saint homme gouverne, il vide son cœur, il remplit son ventre (son intérieur), il affaiblit sa volonté, et il fortifie ses os.
    Il s'étudie constamment à rendre le peuple ignorant et exempt de désirs.
    Il fait...

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 439
  • 09062011
    chapitre 4 extrait du site taoteking.free.fr

    "Le Tao est vide ; si l'on en fait usage, il paraît inépuisable.
    Ô qu'il est profond ! Il semble le patriarche de tous les êtres.
    Il émousse sa subtilité, il se dégage de tous liens, il tempère sa splendeur, il s'assimile à la poussière.
    Ô qu'il est pur ! Il semble subsister éternellement.
    J'ignore de qui il est fils ; il semble avoir précédé le maître du ciel. "

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 445
  • 09062011
    chapitre 5 extrait du site taoteking.free.fr

    "Le ciel et la terre n'ont point d'affection particulière. Ils regardent toutes les créatures comme le chien2 de paille (du sacrifice).
    Le saint homme n'a point d'affection particulière ; il regarde tout le peuple comme le chien de paille (du sacrifice).
    L'être qui est entre le ciel et la terre ressemble à un soufflet de forge qui est vide et ne s'épuise point , que l'on met en mouvement et qui produit de plus en plus (du vent).
    Celui qui parle beaucoup (du Tao) est souvent réduit au silence.
    Il vaut mieux observer...

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 601
  • 09062011
    chapitre 6 extrait du site taoteking.free.fr

    "L'esprit de la vallée3 ne meurt pas ; on l'appelle la femelle mystérieuse.
    La porte de la femelle mystérieuse s'appelle la racine du ciel et de la terre.
    Il est éternel et semble exister (matériellement).
    Si l'on en fait usage, on n'éprouve aucune fatigue. "



    note:
    L'expression kou-chen, « l'Esprit de la vallée », désigne le Tao. Le mot kou, « vallée », se prend ici dans un sens figuré. Une vallée est vide et cependant elle a un corps, c'est-à-dire elle existe matériellement. Mais «...

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 476
  • 09062011
    chapitre 7 extrait du site taoteking.free.fr

    "Le ciel et la terre ont une durée éternelle.
    S'ils peuvent avoir une durée éternelle, c'est parce qu'ils ne vivent pas pour eux seuls. C'est pourquoi ils peuvent avoir une durée éternelle.
    De là vient que le saint homme se met après les autres, et il devient le premier.
    Il se dégage de son corps, et son corps se conserve.
    N'est-ce pas qu'il n'a point d'intérêt privés ?
    C'est pourquoi il peut réussir dans ses intérêts privés. "

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 436
  • 09062011
    chapitre 8 extrait du site taoteking.free.fr

    "L'homme d'une vertu supérieure est comme l'eau.
    L'eau excelle à faire du bien aux êtres et ne lutte point.
    Elle habite les lieux que déteste la foule.
    C'est pourquoi (le sage) approche du Tao.
    Il se plaît dans la situation la plus humble.
    Son cœur aime à être profond comme un abîme.
    S'il fait des largesses, il excelle ) montrer de l'humanité.
    S'il parle, il excelle à pratiquer la vérité.
    S'il gouverne, il excelle à procurer la paix.
    S'il agit, il excelle à montrer sa capacité.
    S'il...

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 484
  • 09062011
    chapitre 9 extrait du site taoteking.free.fr

    "Il vaut mieux ne pas remplir un vase que de vouloir le maintenir (lorsqu'il est plein).
    Si l'on aiguise un lame, bien qu'on l'explore avec la main, on ne pourra la conserver constamment (tranchante).
    Si une salle est remplie d'or et de pierres précieuses, personne ne pourra les garder.
    Si l'on est comblé d'honneurs et qu'on s'enorgueillisse, on s'attirera des malheurs.
    Lorsqu'on a fait de grandes choses et obtenu de la réputation, il se retirer à l'écart.
    Telle est la voie du ciel. "

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 441
  • 12062011

    chapitre 10 extrait du site taoteking.free.fr

    "L'âme spirituelle4 doit commander à l'âme sensitive.
    Si l'homme conserve l'unité5, elles pourront rester indissolubles.
    S'il dompte sa force vitale et la rend extrêmement souple, il pourra être comme un nouveau-né.
    S'il se délivre des lumières de l'intelligence, il pourra être exempt de toute infirmité (morale).
    S'il chérit le peuple et procure la paix au royaume, il pourra pratiquer le non-agir.
    S'il laisse les portes du ciel s'ouvrir et se fermer6, il pourra être comme la femelle (c'est-à-dire rester...

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 469
  • 12062011

    chapitre 11 extrait du site taoteking.free.fr

    "Trente rais se réunissent autour d'un moyeu. C'est de son vide que dépend l'usage du char.
    On pétrit de la terre glaise pour faire des vases.
    C'est de son vide que dépend l'usage des vases.
    On perce des portes et des fenêtres pour faire une maison. C'est de leur vide que dépend l'usage de la maison.
    C'est pourquoi l'utilité vient de l'être, l'usage naît du non-être. "



    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 497
  • 12062011

    chapitre 12 extrait du site taoteking.free.fr

    "Les cinq couleurs émoussent la vue de l'homme.
    Les cinq notes (de musique) émoussent l'ouïe de l'homme.
    Les cinq saveurs émoussent le goût de l'homme.
    Les courses violentes, l'exercice de la chasse égarent le cœur de l'homme.
    Les biens d'une acquisition difficile poussent l'homme à des actes qui lui nuisent.
    De là vient que le saint home s'occupe de son intérieur et ne s'occupe pas de ses yeux.
    C'est pourquoi il renonce à ceci et adopte cela. "


    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 494
  • 12062011

    chapitre 13 extrait du site taoteking.free.fr

    "Le sage redoute la gloire comme l'ignominie ; son corps lui pèse comme une grande calamité.
    Qu'entend-on par ces mots : il redoute la gloire comme l'ignominie ?
    La gloire est quelque chose de bas. Lorsqu'on l'a obtenue, on est comme rempli de crainte ; lorsqu'on l'a perdue, on est comme rempli de crainte.
    C'est pourquoi l'on dit : il redoute la gloire comme l'ignominie.
    Qu'entend-on par ces mots : son corps lui pèse comme une grande calamité ?
    Si nous éprouvons de grandes calamités, c'est parce que...

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 410
  • 12062011

    chapitre 14 extrait du site taoteking.free.fr

    "Vous le regardez (le Tao) et vous ne le voyez pas : on le dit incolore.
    Vous l'écoutez et vous ne l'entendez pas : on le dit aphone.
    Vous voulez le toucher et vous ne l'atteignez pas : on le dit incorporel.
    Ces trois qualités ne peuvent être scrutées à l'aide de la parole. C'est pourquoi on les confond en une seule.
    Sa partie supérieure n'est point éclairée ; sa partie inférieure n'est point obscure.
    Il est éternel et ne peut être nommé.
    Il rentre dans le non-être.
    On l'appelle une forme sans...

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 362
  • 12062011

    chapitre 15 extrait du site taoteking.free.fr

    "Dans l'Antiquité, ceux qui excellaient à pratiquer le Tao étaient déliés et subtils, abstraits et pénétrants.
    Ils étaient tellement profonds qu'on ne pouvait les connaître.
    Comme on ne pouvait les connaître, je m'efforcerai de donner une idée (de ce qu'ils étaient).
    Ils étaient timides comme celui qui traverse un torrent en hiver.
    Ils étaient graves comme un étranger (en présence de l'hôte).
    Ils s'effaçaient comme la glace qui se fond8.
    Ils étaient rudes comme le bois non travaillé.
    Il étaient...

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 508
  • 12062011

    chapitre 16 extrait du site taoteking.free.fr

    "Celui qui est parvenu au comble du vide arde fermement le repos.
    Les dix mille êtres naissent ensemble ; ensuite je les vois s'en retourner.
    Après avoir été dans un état florissant, chacun d'eux revient à son origine.
    Revenir à son origine s'appelle être en repos.
    Être en repos s'appelle revenir à la vie.
    Revenir à la vie s'appelle être constant.
    Savoir être constant s'appelle être éclairé.
    Celui qui ne sait pas être constant s'abandonne au désordre et s'attire des malheurs.
    Celui qui...

    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 432
  • 12062011

    chapitre 17 extrait du site taoteking.free.fr

    "Dans la Haute Antiquité, le peuple savait seulement qu'il avait des rois.
    Les suivants, il les aima et leur donna des louanges.
    Les suivants il les craignit.
    Les suivants, il les méprisa.
    Celui qui n'a pas confiance dans les autres n'obtient pas leur confiance.
    (Les premiers) étaient graves et réservés dans leurs paroles.
    Après qu'ils avaient acquis des mérites et réussi dans leurs desseins, les cent familles disaient : Nous suivons notre nature. "



    par Tchoungfou - Commentaires: 0 - Vues: 407
  • 12062011

    chapitre 18 extrait du site taoteking.free.fr

    "Quand la grande Voie eut dépéri, on vit paraître l'humanité et la justice.
    Quand la prudence et la perspicacité se furent montrées, on vit naître une grande hypocrisie.
    Quand les six parents eurent cessé de vivre en bonne harmonie, on vit des actes de piété filiale et d'affection paternelle.
    Quand les États furent tombés dans le désordre, on vit des sujets fidèles et dévoués. "



    notes:
    |10| Quand la grande Voie était fréquentée, les hommes du peuple ne s'abandonnaient pas les...

    par Tchoungfou - Commentaires: 3 - Vues: 840
 

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs

blog, Tchoungfou, Modérateurs

Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Légende
  • Nouveaux messages Nouveaux messages
  • Nouveaux messages [ Populaire ] Nouveaux messages [ Populaire ]
  • Nouveaux messages [ Verrouillé ] Nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
  • Pas de nouveaux messages [ Populaire ] Pas de nouveaux messages [ Populaire ]
  • Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ] Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Annonce Annonce
  • Note Note
  • Annonce globale Annonce globale